Aïssa Aïssat, wali délégué d’El Menea : «Nous ambitionnons de consolider le développement que connait la région »

Aïssa Aïssat, wali délégué d’El Menea : «Nous ambitionnons de consolider le développement que connait la région »

Le projet d’ériger El Menea (actuellement wilaya déléguée) en wilaya à part entière, devra incessamment passer à la phase d’exécution, en vue de réaliser ses objectifs en matière de développement local.

Á sa tête, Aïssa Aïssat, s’est déjà « fixé » ses « priorités ».«Nous ambitionnons de consolider le développement que connait la région d’El Menea depuis son élévation au statut de wilaya déléguée et d’assurer un développement harmonieux dans les différentes communes afin d’en faire une région attractive et moderne», nous a en effet déclaré le même responsable, que nous avalons abordé en marge de la rencontre Sonelgaz-agriculteurs de la région Sud du pays, tenue dimanche, dans la même localité.

Ces actions, faudrait-il, le souligner,  visent essentiellement à offrir des infrastructures adaptées, des espaces écologiques, une vie sociale et un cadre de vie à même de favoriser le bien-être et l’épanouissement social et culturel des habitants de cette wilaya déléguée, a fait savoir le wali délégué avant d’ajouter que le choix des actions est déterminé selon une approche participative impliquant les élus et le tissu associatif locaux.

L’objectif de ces actions est d’améliorer l’intégration de cette nouvelle wilaya déléguée, de valoriser et moderniser le tissu urbain de ses communes, ainsi que d’améliorer et optimiser la qualité de services des différents secteurs d’activité afin de consolider l’attractivité de la région. 

Pour ce faire, les investissements, notamment en matière d’agriculture  sont d’une grande importance.

Seulement, souvent et dans la plupart des cas, les investisseurs, sont confrontés à un problème de taille : la bureaucratie.  Á ce point précis, le wali délégué d’El Menea, s’est montré rassurant. « Ce mot bureaucratie, on l’a bannie. Tous nos services ont reçu des instructions afin, non seulement, de faciliter les démarches au futurs investisseurs, mais et également de les accompagner », a-t-il affirmé. 

Evoquant la rencontre Sonelgaz-agriculteurs, Aïssa Aïssat, qui s’est félicité de l’initiative a rappelé que  toutes les problématique, notamment le raccordement des périmètres agricoles au réseau électrique, ont été débattues « en tout clarté et franchise » avec le premier responsable de la Sonelgaz. « Nous avons senti en lui, une véritable volonté de répondre favorablement au manquements soulevés », a soutenu le même responsable.