Aïd el-Adha : un «dispositif spécial» mis en place par la DGSN

 Aïd El Adha, un « dispositif spécial » mis en place par la DGSN

Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a décidé de reconduire, pour une durée de 15 jours, la mesure de confinement partiel à domicile (de 20 heures jusqu’au lendemain à 5 heures du matin) et l’interdiction de la circulation routière, y compris des véhicules particuliers, de et vers 29 wilayas du pays. La Sûreté nationale dans toute  sa composante sécuritaire « veille à l’application stricte de ces mesures », coïncidant avec la fête de l’Aïd El Adha   dont la célébration est prévue vendredi prochain. Pour ce faire, le Commissaire divisionnaire de police Amar Laroum, chef de la cellule de communication et des relations publiques à la DGSN, cité dans un communiqué parvenu à notre rédaction assure de « la mise en place d’un dispositif sécuritaire spécial en la circonstance », couvrant l’ensemble du territoire de compétence. Lequel dispositif porte notamment sur le renforcement  du dispositif opérationnel autant en moyens, autant en nombre à travers  l’intensification des points de contrôle au niveau des principaux axes des villes, le renforcement des patrouilles motorisées et pédestres dans les endroits publics viellant « au respect strict et rigoureux des dispositions du confinement partiel à domicile.

Dans son communiqué, la DGSN rappelle l’interdiction de la circulation routière, y compris des véhicules particuliers, de et vers les wilayas d’Adrar, Chlef, Laghouat, Oum El Bouaghi, Batna, Béjaïa, Biskra, Béchar, Blida, Bouira, Alger, Djelfa, Sétif, Sidi Bel Abbès, Annaba, Constantine, Médéa, M’Sila, Mascara, Ouargla, Oran, Bordj Bou Arréridj, Boumerdès, Tissemsilt, El Oued, Khenchela, Souk Ahras, Tipaza et Relizane ainsi que l’interdiction l’activité de transport urbain des personnes public et privé durant les week-ends dans les 29 wilayas citées précédemment.

Par ailleurs, le dispositif mis en place par la DGSN à l’occasion de l’Aïd El Adha  porte sur la sécurisation et régulation de la circulation au niveau des stations services, l’encadrement des  équipes d’hygiènes mobilisées au niveau des abattoirs ainsi que les points de ventes autorisées du bétail autorisés.

Farid Houali