Agriculture : les quatre piliers pour une véritable relance

Agriculture : les quatre  piliers pour une véritable  relance

Le ministre de l’agriculture et du développement rural, M. Abdelhamid Hamdani a exposé ce mercredi 29 juillet en tant qu’invité du JT de 20 heures de la télévision nationale les grandes lignes de la toute nouvelle  feuille de route de son secteur après sa récente présentation lors du dernier conseil des ministres sous la présidence d’Abdelmadjid Tebboune.

Tout d’abord, il faut souligner que la nouveauté dans la nouvelle stratégie du ministère de l’agriculture et du développement rural repose sur quatre piliers fondamentaux à savoir : La relance de l’investissement structuré, le développement des filières stratégiques et en particulier les céréales, la rationalisation des dépenses publiques et, enfin, la réduction de la facture d’importation des céréales à hauteur de 8OO millions de dollars à l’horizon 2024 ainsi que d’autres denrées alimentaires pour un montant équivalent à 1.5 milliards de dollars. Le ministre de l’agriculture et du développement rural a indiqué que pas moins de 1 million d’hectares de terres agricoles sahariennes seront destinées à des programmes de production de cultures dites  pivots, telles que les céréales, notamment  les oléagineux (soja et colza) et le sucre (betterave sucrière) grâce à l’utilisation  des  technologies modernes d’exploitation des terres sahariennes. Sur un autre chapitre, il s’agit également de réhabiliter les pâturages steppiques et la connexion au réseau électrique pour satisfaire les doléances des éleveurs du sud.

En définitive, les deux objectifs ciblés  en priorité dans la mise en œuvre du plan de relance du secteur agricole  demeurent la réalisation de la sécurité alimentaire  et la réduction de la facture des denrées alimentaires.

Rabah Kourougli