Agression marocaine : Dr Saïd Ayachi dénonce la complicité de la France

Agression marocaine : Dr Saïd Ayachi dénonce la complicité de la France  

Pour Dr Saïd Ayachi, il n y a aucun doute : sans la complicité de la France, le Maroc n’aurait jamais commis autant de violations multiformes à l’encontre du peuple sahraoui.

Ainsi pour le président du Comité national algérien de solidarité avec le peuple sahraoui, les choses sont claires : «  le Maroc dicte la loi à La Mission des Nations Unies pour l’organisation d’un référendum au Sahara occidental (MINURSO) quant au règlement du conflit du Sahara Occidental ».

«Les lois sont violées, la dictature marquant l’élaboration de la politique sécuritaire mondiale, qui sert les intérêts des pays titulaires du droit de véto est flagrante.

Il y a 5 ans, la France a utilisé son droit au véto afin d’élargir la protection des Droits du peuple sahraoui », a-t-il martelé. Et d’ajouter dans son intervention sur les ondes de la radio nationale : «La France soutient fermement le Maroc et ne veut pas que la Minurso agisse favorablement à l’égard du Sahara.

48 heures avant la violation du Maroc de l’accord de cessez-le-feu conclu en 1991, menant une agression militaire dans la région d’El Guerguerat , où des Sahraouis civils manifestaient pacifiquement depuis le 21 octobre pour réclamer la fermeture définitive de la brèche illégale créée dans le mur de sable érigé par l’occupant marocaine le ministre français Jean Yves Le Drian était à Rabat ! »

Ferhat Zafane