Aéroports algériens : Vers une réouverture en septembre ?

Aéroports algériens : Vers une réouverture en septembre ?

Serait-ce le « déconfinement total » en Algérie après la réouverture des mosquées, des plages, des lieux de loisirs et des restaurants ?

Le site spécialisé visa-algerie.com qui rapporte l’information ce mardi 24 août, croit savoir que « le Gouvernement algérien s’apprête à rouvrir les aéroports du pays et à autoriser les liaisons aériennes dans le cadre de la poursuite du processus de déconfinement ».

En effet, selon des informations recueillies par le site,  auprès de « sources bien informées, sauf changement de dernière minute ou dégradation de la situation sanitaire », la date du 12 septembre a été retenue pour la réouverture des aéroports du pays.

« L’aéroport d’Alger et la compagnie nationale Air Algérie sont prêts pour une éventuelle reprise des vols. La compagnie nationale est dans une situation financière difficile et une éventuelle reprise des vols va lui permettre de renflouer ses caisses », précise-t-on de même source.  La décision de la réouverture des frontières aériennes notamment,  si elle se précise serait sans nul doute « encouragée » par nombre quotidien des cas confirmés qui est en baisse constante ces derniers jours.  « L’examen des courbes de contamination au coronavirus en Algérie, notamment, au niveau des services de réanimation des hôpitaux, indique clairement que celles-ci sont en train d’accuser une « tendance baissière  de quoi, être  rassuré, affirmait dernièrement le directeur général de l’Institut Pasteur, lors de son intervention sur les ondes de la chaîne III de la Radio nationale.  Faisant part de  sont « souhait » de voir enfin les frontières, rouvertes,  Bakhouche Alleche, PDG d’Air Algérie, avait rappelé dernièrement, que cette  décision (réouverture des frontières aériennes) « relève » des hautes autorités de l’État.  «Tout dépend de la décision des pouvoirs publics », avait-il  précisé à ce propos assurant que la compagnie aérienne nationale  est « prête » pour ce faire « dés qu’un feu vert est  émis par les pouvoirs publics.