Adel Amine Zouaoui (CPA) : « Nous sommes la première banque qui a lancé une offre pour les startups »

Adel Amine Zouaoui, Directeur Central chargé des PME au CPA
« Nous sommes la première banque qui a lancé une offre spécifique pour le financement et l’accompagnement des startups »

La Patrie News : Pourriez-vous nous parler de ces neuf nouveaux produits lancés aujourd’hui par le CPA ?

Adel Amine Zouaoui : Aujourd’hui le CPA a lancé une nouvelle approche qui s’appelle PME bay CPA, c’est une approche qui est dédiée à la moyenne, petite, et très petite entreprise. Cette approche a été développée avec la société financière internationale, qui est une filiale de la banque mondiale.

Dans cette approche nous avons lancé plusieurs nouveaux produits qui répondent aux exigences et aux attentes spécifiques de la très petite, petite et moyenne entreprise. Aujourd’hui nous comptons dans notre portefeuille actuel de clientèle plus de 190 000 très petites, petites et moyennes entreprises, et ça représente 21% du marché national. Aussi il y a eu l’avènement de cette notion des startups, et s’est devenue une des orientations stratégiques des pouvoirs publics, et là, le CPA a été comme à l’accoutumée réactif et à l’écoute du marché, et nous sommes la première banque a préparé et a lancé une offre spécifique pour le financement et l’accompagnement des startups.

Cette offre sera mise en place au plus tard, début semaine prochaine, et nous serons la première banque en Algérie à avoir lancé une procédure d’accompagnement, et de financement de la Startup, en plus de la PME à laquelle nous offrons plusieurs nouveaux produits qui sont exclusifs, rapides, et très légers, et aujourd’hui nous pouvons répondre à la demande des PME au bout de 72 heures.
La Patrie News : Quels sont les secteurs éligibles à la finance des PME ?

Adel Amine Zouaoui : Nous pouvons financer toutes les entreprises activant dans le domaine de la production, l’industrie, le médical, paramédical, la profession libérale, l’artisanat, la prestation de services, et l’import-export. Aujourd’hui, nous allons fixer toutes nos approches sur la perspective de la réussite de la PME, qui demeure le moteur de réussite de l’économie nationale. Aujourd’hui notre but ultime, c’est certes faire de la banque et maitriser les risques, mais c’est de voir également ces PME réussissant sur le marché.
La PatrieNews : Quel est le montant du budget alloué à ces nouveaux produits ?

Adel Amine Zouaoui : Nous n’avons pas encore arrêté un budget, nous sommes sur un marché et nous observons toutes les demandes. Aujourd’hui, c’est open et nous voulons répondre aux besoins de ce marché qui ne cessent d’accroitre. Les budgets viendront après, nous pouvons répondre à tous les besoins de nos clients, et nous voulons également répondre à un besoin factuel de l’économie nationale.

C’est un projet qui remonte à trois ans, l’objectif est de répondre à la demande de nos clientèle

Entretien réalisé par Yahia Maouchi