Accompagnement des investisseurs d’Oran : La wilaya met en place une cellule technique

Accompagnement des investisseurs d’Oran : La wilaya met en place une cellule technique

La wilaya d’Oran a annoncé ce mercredi 20 janvier, la création dans les jours à venir d’une cellule technique ; celle-ci  sera consacrée exclusivement aux préoccupations des investisseurs.

«Les membres la composant auront la tache principale liée à la levée de toutes les entraves qu’ils rencontrent», a annoncé le wali, Messaoud Djari, indiquant qu’il «a été décidé la création d’une cellule technique au niveau de l’hémicycle de la wilaya ».

Elle est  composée de cadres de la wilaya, de représentants de la chambre du commerce et de directeurs concernés, pour l’accueil des investisseurs et le recueil de  leurs préoccupations, vue d’œuvrer à lever toutes les entraves et problèmes qu’ils rencontrent dans la réalisation de leurs projets.

La même source a souligné que «l’année 2021 sera celle de l’accompagnement des investisseurs en vue de relancer le dossier de l’économie et de l’investissement de manière générale », assurant les  investisseurs «de la volonté des autorités de la wilaya d’être à l’écoute de leurs préoccupations afin de lever tous les obstacles et problèmes auxquels est confrontée la réalisation de leurs projets d’investissement ».

« Nous sommes prêts à accompagner tous ceux qui portent un projet et à le soutenir afin d’atteindre les objectifs que porte le projet », assure encore le wali.

D’autant plus, a-t-il ajouté  que «l’année 2020 a vu une baisse du volume d’affaires et de l’activité sociale et économique en accusant un retard dans le traitement des dossiers d’investissement à temps, signalant que les dossiers font l’objet d’assainissement et d’étude».

La même source a souligné que «la wilaya d’Oran a bondi, en peu de temps, à des niveaux acceptables et est devenue un parc important en Afrique et dans la Méditerranée et un pôle économique, urbain et touristique distingué sur le plan régional».

Evoquant les dispositions contenues dans la Loi de finances 2021 visant à inciter les investisseurs, le wali dora que «cette année sera celle de la relance économique et redynamiser le système économique», rappelant que le président de la République, Abdelmadjid Tebboune a «accordé au secteur de l’investissement un intérêt accru et une priorité dans les programmes du Gouvernement».

Dan leurs interventions, les investisseurs ont, eux, évoqué  de nombreuses préoccupations liées à la mise en place de zones industrielles, à la réorganisation du secteur des transports, au financement de l’investissement agricole.

Le wali s’est engagé à étudier et à prendre  en charge dans le cadre de la cellule technique mise en place.

Yacine Bouali