Abderrezak Mokri : «La résolution du Parlement européen a des visées colonialistes»    

  • Abderrezak Mokri : «La résolution du Parlement européen a des visées colonialistes»    

Le président du Mouvement de la société de la paix ( MSP) , Abderrezak Mokri c’est pas allé avec le dos de la cuillère pour vilipender la dernière résolution du Parlement européen en rapport avec les libertés en Algérie, à l’occasion de la conférence qu’il a animée mercredi au siège du parti à Alger.

«Tout ce qui a été énoncé dans cette résolution a une consonance colonialiste et paternaliste», a indiqué Abderrezak Mokri avant de sérier les principaux points contenus dans la résolution. En premier lieu, précise Mokri, «cette résolution est arrivée à un moment où notre pays traverse une période assez délicate de son existence ″

Situation que veut saisir le Parlement européen pour attenter à la stabilité du pays et l’amener à entrer dans une zone de turbulence»’ précise-t-il avant d’assener que « le peuple algérien  ne saurait se laisser faire».

Aussi, le président du MSP a indiqué que «ce n’est pas la première fois que le parlement européen s’ingère dans les affaires intérieures de notre pays». «Raison pour laquelle nous appelons le peuple algérien a se mobiliser comme il l’a toujours fait quand le danger gette le pays comme nous faisons aussi appel aux autorités d’annuler l’accord d’association avec l’Union européenne», justifiant cette doléance par le fait que «nous ne sommes pas gagnants dans cette association».

Et d’évoquer la question du blé que l’Algérie a acheté de France principalement avec «des conditions qui vont à contre-courant des intérêts du pays», a-t-il asséné devant un parterre de journalistes des différents médias de la presse nationale.

 Ferhat Zafane