Abdelkrim Medouar, président de la LFP, à La Patrie-News » : « Il faut revoir la notion de professionnalisme en Algérie ».   

Abdelkrim Medouar, président de la LFP, à La Patrie-News » : «  Il faut revoir la notion de professionnalisme en Algérie ».   

Le président de la Ligue de football professionnel (LFP), Abdelkrim Medouar, qui a reçu en exclusivité ce lundi notre journalise dans son bureau, appelle en toute urgence à revoir les lois concernant le professionnalisme en Algérie.

Ces lois « ne servent pas les clubs » a-t-il justifié en sériant un certain nombre d’inadéquations avec la réalité du terrain. En effet, depuis l’annonce de la promulgation du professionnalisme en Algérie, « les actes n’ont pas suivi les discours » , car a-t-il indiqué, il était prévu que le ministère s’occupe du financement et du suivi ainsi que  l’octroi par les services de wilayas d’une assiette de terrain pour construire son propre centre d’entrainement.

Or, a ajouté Medouar, rien de tout cela n’a été fait jusque-là. C’est pourquoi je déclare que les lois en rapport avec le professionnalisme sont obsolètes et il ya donc nécessité absolue de revoir toute cette notion afin de permettre aux clubs de disposer de leurs propres infrastructures, comme cela se fait ailleurs.

Par ailleurs, le président de la LFP, Abdelkrim Medouar met au défi quiconque parmi les présidents de clubs  « dits professionnels » d’apporter la moindre preuve d’un produit émanant de sa  société sportive. Pour ces raisons et pour l’instauration d’un vrai professionnalisme en Algérie, Abdelkrim Medouar appelle les autorités à revoir la notion de professionnalisme dans notre pays.

Par Ferhat Zafane