Abdelhakim Serrar : « En Équipe nationale nous avons Belmadi, dans le championnat local nous avons Kouki » 

Abdelhakim Serrar : « En Équipe nationale nous avons Belmadi, dans le championnat local nous avons Kouki »

Le porte-parole de l’Entente de Sétif n’a pas tari d’éloges à l’endroit de l’entraîneur du club, le tunisien  Nabil Kouki ce dimanche, à l’occasion de notre entrevue à l’Hôtel Olympic de Dely Brahim.

« C’est un excellent entraîneur. Il connaît son métier et à l’image des grands entraîneurs,  il n’hésite pas à prendre des risques en mettant dans le bain de jeune pépites » a-t-il argumenté avant de trancher : «  Vous avez, si en équipe nationale, nous avons Djamel Belmadi, dans le championnat local, nous avons Nabil  Kouki » clair, net et précis. 

Pour Hakim Serrrar, qui sait de quoi il parle, « la présence du  coach Nabil Kouki à la barre technique de l’ESS est une bénédiction».

« Nous avons un très bon entraîneur, il est le maître à bord et c’est lui qui gère le groupe » tout en soulignant qu’il a carte blanche dans la gestion technique du club », a ajouté Hakim Serrar avant de nous faire savoir qu’il a métamorphosé le club depuis son arrivée au club.

« Il incorpore des jeunes de 18 ans y compris dans les matchs à haut risques » a-t-il conclu  tout en faisant le vœu que cet entraîneur, venu de la Tunisie voisine,  s’éternise du côté de Ain El-Fouarra.

Ferhat Zafane