Abdelaziz Djerad : « L’Etat est déterminé à redorer le blason du complexe »

 Abdelaziz Djerad : « L’Etat est déterminé à redorer le blason du complexe »

 

Au cours de la visite de travail et d’inspection qui a conduit le premier ministre, au complexe d’El-Hadjar, fleuron de la sidérurgie algérienne, il n’a pas manqué d’encourager le travailleurs et de les rassurer sur la détermination de l’Etat à tout entreprendre pour redorer le blason de ce fleuron de la sidérurgie et de prendre en charge les besoins des travailleurs qui y exercent.

Le premier ministre a, notamment fait part de la décision de l’Etat à redorer le blason de ce complexe qui contribue grandement à l’économe du pays.

Face aux responsables du syndicat du complexe, le premier ministre s’est voulu très rassurant quant à la détermination des pouvoirs publics à accompagner le bon fonctionnement de ce fleuron de la sidérurgie en indiquant : «  votre succès est le nôtre et l’échec nous appartient à tous.

 » toujours au sujet des revendications des travailleurs, Abdelaziz Djerad a poursuivi :  » Nous sommes conscients de vos droits, mais ces droits doivent être conformes à la situation du complexe.». Toujours à propos du complexe,  le Premier ministre a mis l’accent sur sa réhabilitation ainsi que sur la prise en charge des revendications  des travailleurs. C’est ainsi qu’il a appelé ces derniers  à faire confiance à l’Etat.

Toujours à l’endroit des travailleurs de ce complexe, Abdelaziz Djerad  a expliqué que le sens du patriotisme contribue grandement à l’essor de l’économie  et l’Algérie a besoin de ses enfants » .Aussi, dans un discours clair et sans fioritures, l’hôte du complexe d’El Hadar a  souligné la nécessité de passer de la logique administrative à la logique économique dans la gestion et de s’éloigner de la bureaucratie.

Ferhat Zafane