Abdelaziz Djerad: L’Energie solaire au service de l’agriculture

Abdelaziz Djerad: L’Energie solaire au service de l’agriculture

Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad a plaidé, mardi à Tindouf, en faveur de l’exploitation de l’énergie solaire au service du développement agricole notamment, dans les régions sahariennes.

Lors d’une visite dans une exploitation agricole dédiée à l’arganier, il a appelé au raccordement de tous les projets au réseau électrique, conformément aux dernières instructions du président de la République sur ce volet.

«Il est inconcevable de réaliser des projets sans leur raccordement à l’électricité», a relevé M Djerad, pour qui  « l’agriculture saharienne constitue un projet national à concrétiser dans les plus brefs délais », en vue de « booster le développement et de créer des postes d’emploi».

Il a rappelé que le gouvernement « prendra des mesures en vue de faciliter l’acquisition des panneaux solaires », soulignant que l’Algérie disposait d’usines de production de ces équipements. Dans ce cadre, il a plaidé pour « l’intégration des universités et des laboratoires dans le programme de développement de l’agriculture saharienne et à l’utilisation des énergies renouvelables », estimant que cela aiderait à réduire « la facture d’importation et des transferts en devises ».

Aux préoccupations des agriculteurs à propos de la levée du gel sur les activités de forage de puits, le Premier ministre a fait part  de la « volonté politique de soutenir les investisseurs privés dans les régions du Sud du pays », de lutter contre  la bureaucratie et d’encourager les investisseurs dans les entreprises industrielles et agricole.

« L’Etat mettra tous les moyens à la disposition des agriculteurs à condition de se conformer à un contrat moral » liant les deux parties, a-t-il dit, faisant état de la disposition de l’Etat à « dépêcher des ingénieurs agronomes sur le terrain pour examiner les préoccupations des agriculteurs ».

A.M. 

LIRE AUSSI: