AADL poursuit en justice un souscripteur, auteur d’une vidéo à sa charge

La direction générale de l’Agence nationale de l’amélioration et du développement du logement (AADL) a annoncé ce dimanche 27 novembre qu’elle engagerait des poursuites en justice contre l’auteur d’une vidéo à sa charge, partagée sur les réseaux sociaux.

Souscripteur à Ouled Hedadj, une commune de la wilaya de Boumerdès, l’individu a vertement critiqué, dans sa vidéo, ce qu’il a qualifié de « malfaçons » au niveau de son appartement, situé au 7ème étage de la cité 1248 logements.

« Regardez ce qu’on a découvert !  La cheminée est fermée. Ils nous ont donnés l’appartement pour nous tuer », a-t-il dénoncé. Une autre fois ajoute : « Ce sont des criminels. Ce sont les criminels dont le ministre (sans le nommer) a parlé en disant que les gens sont en train de mourir parce qu’ils ne vérifient pas leurs appareils de production de chauffage ».

L’auteur de la vidéo a, par la suite, demandé aux internautes de partager massivement la vidéo. Chose qui a été faite.

https://www.facebook.com/weatheralgeria16/posts/5260953130596403

Dans un communiqué, AADL a nié en bloc les allégations du souscripteur. Elle a accusé ce dernier de dépassements graves et violations criantes de la partie commune du bâtiment où se trouve son logement.

« Après la publication de la vidéo par une page (Facebook) connue, AADL a mené, sur instruction de son directeur général, une inspection en coordination avec les représentants de l’Organisme national de contrôle technique de construction (CTC) de la wilaya de Boumerdès », indique le communiqué.

Lors de cette opération, il a été constaté que le bénéficiaire de l’appartement a démoli : le mur protecteur de la cheminée, le conduit d’aération de la cheminée, les grilles inférieure et supérieure du conduit et le bouchage de ce dernier par les débris de la démolition.

« L’Agence nationale de l’amélioration et du développement du logement, la section de la gestion immobilière et l’Organisme national de contrôle technique de construction assurent que la cheminée a été inspectée avant la remise des clés. Il a été constaté qu’elle était aux normes en vigueur », détaille le communiqué. Et de préciser, « le bénéficiaire a signé le PV de réception sans réserve, après avoir inspecté son appartement ».

Dans ce contexte, AADL a annoncé qu’elle engagerait des poursuites en justice contre l’auteur de la vidéo au niveau du tribunal de Khemis El Khechna, toujours dans la wilaya de Boumerdès.

Dans une nouvelle vidéo, le bénéficiaire de l’appartement a présenté ses excuses à l’agence et au ministère de l’Habitat, reconnaissant avoir eu tort. « Nous nous sommes précipités sans demander l’avis des experts en la matière », se désole-t-il.

https://www.facebook.com/DGAadl/posts/3898780893497987?__cft__[0]=AZXrOOvkItEv6-ey671pNqD97q1x7fFlYCOyGSKSvCxE6JDoadJeCx70vqQ-7AeCDjQJwoWwG4tHlkh-A75YfkfciX5M4hHK6ByUymutM9vNfzwf1MAogY71_raSZrvhB2ZgbuJi964e9a39GfbH60VccwLlVbqiUm3z1eDcmVlUsg&__tn__=%2CO%2CP-R

Mercredi dernier, le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a appelé les citoyens à faire preuve de vigilance après la décimation d’une famille dans la wilaya de Batna à cause du monoxyde de carbone.