A l’APN, le ministre de l’Intérieur évoque le retour des Algériens bloqués à l’étranger

A l’APN, le ministre de l’Intérieur évoque le retour des Algériens bloqués à l’étranger

Kamel Beldjoud, ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, est intervenu ce samedi 19 décembre devant la Commission des finances et du budget de l’Assemblée populaire nationale (APN).

La réunion s’est tenue en présence d’Ahmed Zaghdar, président de la commission, et Basma Azouar, ministre des Relations avec le parlement, selon un document dont La Patrie News détient une copie.

Outre le règlement budgétaire de l’année 2018, quatre autres points essentiels ont été abordés lors de cette séance.

L’un des sujets sur lesquels le ministre de l’Intérieur a été interrogé est le retour des Algériens bloqués à l’étranger à cause de la pandémie de coronavirus. Selon une source sûre, ce dernier a révélé qu’au moins 25 000 ressortissants n’ont toujours pas été rapatriés.

Pour des raisons de moyens, « leur rapatriement se fera au fur et à mesure », a-t-il expliqué.

Kamel Beldjoud a également dressé un inventaire des élus locaux poursuivis en justice. Sur les 24 000 membres d’APC et APW (Assemblée populaire communale et Assemblée populaire de wilaya) que compte l’Algérie, 375 font l’objet de poursuites pour infractions, a-t-il ajouté.

Aussi, le ministre de l’Intérieur est revenu sur les problèmes de bureaucratie à l’administration. D’après lui, tous les documents administratifs, y compris les dossiers liés à l’habitat, sont trouvables en ligne.

Enfin, Kamel Beldjoud a appelé à la vigilance à cause de la situation délicate à nos frontières.