A cause du confinement : Le procès de Netanyahou reporté

A cause du confinement : Le procès de Netanyahou reporté

Une audience à laquelle devait comparaître le premier ministre israélien Benyamin Netanyahou la semaine prochaine, dans le cadre de son procès pour corruption, a été ajournée en raison du confinement instauré pour lutter contre le coronavirus, a indiqué vendredi 8 janvier la justice israélienne.

Netanyahou a été inculpé en novembre 2019 pour corruption, fraude et abus de confiance dans trois affaires, une première pour un chef de gouvernement israélien en cours de mandat. Son procès s’est ouvert en mai 2020 et il avait alors juste confirmé qu’il avait compris les charges contre lui.

Sa présence n’avait pas été requise pour les audiences suivantes mais il devait se présenter devant les juges le 13 janvier pour donner sa réponse formelle aux accusations, qu’il avait qualifiées en mai de «ridicules». Vendredi, le tribunal de district d’Al Qods a indiqué qu’«au vu du large nombre de participants à l’audience et du confinement, l’audience prévue le 13 janvier 2021 est annulée».

Une nouvelle date sera annoncée ultérieurement, précise-t-il dans un communiqué. Israël a imposé fin décembre un troisième confinement depuis le début de la pandémie de Covid-19, renforcé jeudi après une augmentation des cas.

L’administration judiciaire avait indiqué jeudi que les audiences devaient être reportées dans la mesure du possible jusqu’à la fin du confinement, prévue le 21 janvier.

Les mêmes juges ayant décidé de reporter l’audience pour raisons sanitaires avaient rejeté, mercredi, la demande des avocats de Netanyahou de l’ajourner pour leur laisser davantage de temps d’examiner des preuves.

A.O