A cause de la crise sanitaire : Les chiffres d’affaires des compagnies aériennes, plombent

A cause de la crise sanitaire : Les chiffres d’affaires des compagnies aériennes, plombent

La crise sanitaire que connaît le monde depuis une année déjà, n’a pas  été sans conséquences désastreuses parfois, sur les économies. Le secteur du transport aérien est, quant à lui, fortement touché. Les pertes financières des compagnies aériennes se chiffrent en milliards de d’Euros.

C’est le cas, notamment, du groupe franco-néerlandais Air France-KLM qui a en effet perdu 7,1 milliards d’euros en 2020, un choc « sans précédent » provoqué par la crise sanitaire.

Le chiffre d’affaires s’est ainsi effondré de 59 % par rapport à 2019, pour tomber à 11,1 milliards d’euros, a précisé le groupe dans un communiqué, jeudi 18 février.

Il prévient par ailleurs que le premier trimestre 2021 sera « difficile » et que la visibilité d’une reprise restait « limitée », même s’il s’attend à un regain de trafic aux deuxième et troisième trimestres.

Ces pertes et chutes d’activité, « ce sont des ordres de grandeur qui donnent un peu le tournis », a reconnu le directeur financier du groupe, Frédéric Gagey. La crise a eu « un impact sans précédent » sur Air France-KLM, assure encore l’entreprise dans son communiqué.

Air France accuse de son côté, une perte d’exploitation de 3,39 milliards pour un chiffre d’affaires en baisse de 61,3%, à 6,415 milliards, KLM enregistre un déficit de 1,15 milliard, pour des revenus en repli de 53,8%, à 5,12 milliards,  et la low cost Transavia subit 299 millions de pertes pour 606 millions d’euros de facturations (-65,2% sur un an).

Dj. Am