A Bamako, Sabri Boukadoum s’entretient avec les responsables du CNSP

A Bamako, Sabri Boukadoum s’entretient avec les responsables du CNSP

Sabri Boukadoum, ministre des Affaires étrangères, s’est entretenu ce dimanche à la capitale malienne, Bamako, avec une délégation du Comité National pour le Salut du Peuple (CNSP), indique un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

Dépêché par Abdelmadjid Tebboune, président de la République, le chef de la diplomatie algérienne a eu des entretiens avec le président du CNSP, Assimi Goïta, le vice-président, Malick Diaw et le porte-parole, Ismael Wague.

« Ces entretiens ont été l’occasion d’aborder la situation au Mali à la lumière des dernières consultations tenues à la capitale malienne et des décisions du dernier sommet de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) », précise le communiqué.

Dans ce sens, Sabri Boukadoum a mis en exergue « l’intérêt particulier, maintes fois exprimé par le président de la République, que porte l’Algérie à la stabilité et à la sécurité du Mali et sa solidarité sans faille avec le peuple malien frère ».

Il a, aussi, réaffirmé « la disponibilité de l’Algérie à poursuivre son accompagnement aux frères maliens, comme elle l’a fait par le passé, dans leurs efforts à conduire une transition calme et apaisée qui soit à la hauteur des attentes du peuple malien et qui permettrait le retour à l’ordre constitutionnel », poursuit la même source.

Enfin, le ministre des Affaires étrangères s’est entretenu avec le chef de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation au Mali (MUNISMA), Salah Ennadif et le chef de la Mission de l’Union africaine pour le Mali et le Sahel, Pierre Buyoya.

Les deux entrevues « ont porté essentiellement sur l’évolution de la situation au Mali et aussi sur la coordination des efforts en matière de stabilisation de la région », conclut le communiqué.

Nacereddine Benkharef