4e art : Malika Bendouda lance un chantier de réforme

4e art : Malika Bendouda lance un chantier de réforme

 

Entrant dans le cadre d’un programme d’action visant à « réaliser l’efficacité économique », le chantier de réforme théâtrale lancé mercredi à Alger par la ministre de la Culture et des Arts, Malika Bendouda, sous la direction du dramaturge H’mida Ayachi, s’inscrit « dans une vision en droite ligne avec le Plan d’action du Gouvernement », selon les propos de la première responsable du secteur.

Tout en précisant que son département compte « imprimer une nouvelle dynamique au théâtre  afin qu’il repose sur de véritables soubassements alliant l’artistique, le cognitif et l’économique », la ministre qui a, au passage, rappelé que « le théâtre est un art populaire et élitiste qui ne saurait s’éloigner de la société et des milieux intellectuels » et qu’il « fonde sa politique théâtrale sur des notions économiques à même de garantir à cet art et aux gens du théâtre un certain confort financier, tout en contribuant à l’essor de l’économie culturelle » a également affirmé que le 4e art est « l’un des domaines de la culture dont l’existence et le cheminement devraient être envisagés d’un point de vue économique pour qu’il puisse se distinguer et s’imposer ».

Concernant le théâtre privé, la ministre évoquera « une coordination pour la création de compagnies de théâtre privé à travers le territoire national, en particulier dans les grandes villes », estimant que « la consécration de l’activité et de la présence théâtrales se veut un acte et un appel solennel à la citoyenneté ».

A ce titre, Mme Bendouda réitérera son appel à tous ceux qui ont à cœur d’apporter leur pierre à ce chantier, qui compte déjà sur la contribution effective de personnalités théâtrales de grand acabit, à l’image de Ziani Cherif Ayad, Abdelkader Djeriou, Mohamed Yahiaoui, Mohamed Boukkeras et d’autres encore.

La mobilisation de ce groupe de travail devra se conclure par « la finalisation du projet de théâtre de ville, l’évaluation de la situation des théâtres et la proposition de solutions, la résolution des problèmes des coopératives théâtrales et leur conversion en startups ».

Lamia B.

LIRE AUSSI:

https://www.lapatrienews.com/deces-de-leila-ferhat-la-doyenne-des-plasticiennes-oranaises-sen-va/