2.330.651 de pieds de palmiers dattiers traités

2.330.651 de pieds de palmiers dattiers traités

Selon une source de l’Institut National de Protection des Végétaux (INPV), la première phase de traitement relative à la lutte contre le Boufaroua du palmier dattier (Oligonychus afrasiaticus) vient d’être achevée par les dernières applications acaricides réalisées par les opérateurs privés  au niveau de la wilaya d’Ouargla, après avoir touché quatre (04) wilayas potentielles (Ghardaïa, Ouargla, Biskra et El Oued) et cinq (05) wilayas précoces (Adrar, Tindouf, Tamanrasset, Béchar et Illizi).

En dépit des difficultés rencontrées sur le terrain et l’insuffisance des moyens  d’intervention pour couvrir toutes les zones programmées au moment opportun , ainsi que les conditions climatiques pénibles, notamment les hautes températures qui dépassent les 55°C à l’ombre, ajoutant à tout cela  la situation sanitaire critique  de la COVID 19, la quasi-totalité des objectifs fixés a été réalisée.

Ainsi, un taux avoisinant les 94,62 % de l’objectif global  au niveau de toutes les wilayas a été atteint et plus de 92 ,8 %  au niveau des wilayas potentielles. Le bilan national de traitement anti Boufaroua porte sur un cumul national de 2.330.651 de  palmiers traités dont 1.670.665 palmiers traités au niveau des wilayas potentielles, mobilisant un dispositif lourd composé de 21 unités de traitement INPV au niveau de toutes les wilayas, appuyées par 16 véhicules de coordination et 44 opérateurs  privés ayant activé au niveau des wilayas à vocation Deglet Nour.

Par Rabah Kourougli