1ère Conférence nationale « Malek Bennabi » : « A l’écoute d’un témoin du siècle »

1ère Conférence nationale « Malek Bennabi » : « A l’écoute d’un témoin du siècle »

Le ministère de la Culture et des Arts organise du 26 au 31 octobre 2020, la 1ère Conférence nationale en hommage au grand penseur algérien Malek Bennabi.

L’événement placé sous le thème « A l’écoute d’un témoin du siècle » se déroulera à la Bibliothèque nationale d’Algérie (Hamma) et, parallèlement, au niveau des Maisons de Culture et des Bibliothèques de lecture publique au niveau national. Plusieurs conférenciers et chercheurs, spécialistes de la pensée de Malek Bennabi animeront les débats pour faire enfin connaître le précieux legs intellectuel de ce penseur hors du commun.

« La génération de Malek Bennabi a beaucoup apporté en choisissant la spécificité culturelle, en défendant la personnalité algérienne authentique et en préservant la mémoire culturelle nationale », peut-on lire dans un communiqué du ministère de la Culture et des Arts autour de cet événement, ajoutant qu’« il est important de prêter oreille à l’un des noms qui ont fait toute la différence, analysé les faits, prospecté l’avenir et laissé un legs fort considérable qui contribue encore au rayonnement de l’esprit ».

Pour la ministre, Malika Bendouda, il est impératif de « mettre en exergue la place du regretté Bennabi à travers la lecture de son produit et son extrapolation sur les questions d’actualité, notamment pour ce qui est des questions liées à la culture ».

Grand intellectuel musulman du XXe siècle, Malek Bennabi a produit une œuvre intellectuelle aussi remarquable que profonde (une vingtaine d’ouvrages et plus de 150 articles) où il a traité de tous les sujets (religion, spiritualité, réforme, société, économie, colonisabilité,…). Après avoir connu une traversée du désert, sa pensée connaît, aujourd’hui, un regain d’audience et beaucoup s’intéressent enfin au travail de ce penseur, intellectuel, réformiste, humaniste et militant anticolonialiste.

Cette conférence contribuera sans nul doute à mieux diffuser la pensée et l’analyse visionnaire de Malek Bennabi encore injustement méconnue.

Lamia B.